deutsch  /  français  /  italiano

Buts de la SSPES

  • Elle défend les intérêts professionnels et matériels de ses membres.
  • Elle contribue au développement et à la coordination de l'enseignement secondaire et elle informe ses membres de tous les problèmes qui s'y rapportent.

L’article 2 des Statuts mentionne les trois domaines d’activités dans lesquels la SSPES s’est engagée depuis sa fondation en 1860. A l’époque, 27 « philologues » s’étaient réunis, afin de parvenir à l’élaboration d’un plan d’études, à l’harmonisation et à l’amélioration du système scolaire suisse. Aujourd’hui encore, le règlement de reconnaissance des maturités, le plan d’études-cadre et l’organisation des écoles de culture générale constituent les thèmes essentiels dont s’occupe la SSPES.

La SSPES agit au niveau national, dans le cadre d’un large réseau qui reflète la complexité du domaine politique de l’éducation et de la formation. La SSPES est une société faîtière composée de membres individuels et collectifs, comme le montre l’organigramme. Les 21 associations de branche de la SSPES s’occupent principalement du développement des instances de formation et organisent des cours de formation continue. La tâche principale des 22 associations cantonales est le maintien des intérêts professionnels et matériels des membres au niveau cantonal. Elles sont ainsi les interlocuteurs reconnus des employeurs.

Du fait de l’adoption de l’article sur l’éducation dans la Constitution fédérale, des conditions-cadre de plus en plus nombreuses sont édictées par la Confédération et des concordats inter-cantonaux entrent en vigueur. Il est donc important que les enseignants du degré secondaire II soient représentés dans les commissions par des délégations SSPES et fassent connaître leurs intérêts lors des consultations. Le Gymnasium Helveticum et le forum sur ce site Internet ont pour but d’assurer la circulation des informations à l’intérieur de la Société, et devraient permettre à chacun de se former sa propre opinion. La SSPES s’efforce de faire connaître les intérêts et revendications de ses membres auprès d’un large public par le biais de communiqués de presse.